Envoyer un message directement par Email à
Arthur
pour son commentaire :
Espérons que le fait par la CRIIRAD d'évoquer un risque de criticité illustre cette propension à l'exagération que Patrice vient d'évoquer. Parce qu'un accident de criticité, c'est du très lourd.
...
Vos nom et prénom ( ou pseudo) :
Votre Email :

(votre email sera transmis à la personne à qui vous adressez ce message privé, afin qu'elle puisse vous répondre directement en privé).
Votre message :

Valeur de controle anti spam
Veuillez saisir le résultat de l'opération
2  + 2 =